" Il faut imaginer Sisyphe heureux " - Albert Camus ( Collection Blanche Gallimard - p.168 )

Librairie ancienne Norbert DARREAU

LIVRES ILLUSTRÉS MODERNES

9 place Saint-Pierre - BP 47 - 71002 MÂCON cedex - 03 85 39 28 00 - 06 78 65 39 18 - Accès au site de notre librairie
Du 1er octobre au 30 avril (nous assurons les expéditions en dehors de cette période, privilégier un courriel)

PROUST Marcel. A l’ombre des jeunes filles en fleurs - 25 gravures par J. E. LABOUREUR et 25 gravures par Jacques BOULLAIRE




LABOUREUR



BOULLAIRE



PROUST Marcel. A l’ombre des jeunes filles en fleurs.
Tome premier illustré de 25 gravures par J. E. LABOUREUR.
Tome second illustré de 25 gravures par Jacques BOULLAIRE.

P, NRF Gallimard 1948 (sur couverture et achevé d’imprimer, les pages de titres sont datées de 1946), 2 volumes in-4 (28,5 x 19,7 cm) de 291 (1) et 271 (7) pp., impression bicolore en noir, titre de l’ouvrage et pagination en haut de chaque page en ocre orangée, couverture rempliée gris bleu imprimée en noir avec le titre et NRF en ocre orangée, chacun sous une chemise à dos titré en noir et sanguine sur étiquette collée, réunis sous un étui (29,5 x 20,3 cm), recouverts de papier gris. Tirage à 502 exemplaires, un des 440 sur beau papier vélin pur chiffon de Lana (N°454). Achevé d’imprimer le jour du vingt-sixième anniversaire de la mort de Marcel Proust, 18 novembre 1948. Les 25 gravures de Laboureur sont tirées en sanguine à l’exception du frontispice et de l’en-tête de début de volume qui ont été tirées en sanguine et en encre turquoise; il en est de même pour les 25 gravures de Boullaire. Les deux volumes sont en très bel état de conservation. 600 euros

Note de l’éditeur : J. E. Laboureur en avait entrepris l’illustration dès l’année 1935; et les 25 planches qui figurent dans le tome premier étaient achevées en bon à tirer lorsque la mort est venue arrêter le célèbre artiste au cours de son travail. Les 25 planches du tome second ont été dessinées et gravées par Jacques Boullaire à qui l’on doit savoir particulièrement gré d’avoir su accorder sa facture et son talent personnels aux dispositions déjà prises et au style typographique de l’ouvrage.
Le 10 avril 1929, Gaston Gallimard confirme à Laboureur un projet d’illustration : "À la suite de la visite de M. André Malraux, nous vous confirmons que nous vous demandons d’entreprendre pour nous, fin 1929, l’illustration de l’ouvrage de Marcel Proust, "À l’ombre des jeunes filles en fleurs". Cette illustration comprendra environ 30 eaux-fortes de 10 x 10 cm". Le travail s’engage - avec la collaboration d’André Malraux et se concrétise par un accord signé le 24 juin 1930. Début 1931, Laboureur a terminé les cuivres du premier volume et en obtient difficilement le paiement. En octobre 1931, Gallimard prend prétexte de la crise économique pour annoncer le report sine die du deuxième volume. Le travail est donc abandonné, semble-t-il de manière définitive. Mais le 18 septembre 1942, onze ans plus tard, Gallimard écrit à Laboureur pour lui demander de reprendre et d’achever cette illustration. Laboureur est alors gravement malade et va mourir quelques mois plus tard, en juin 1943, sans avoir eu la possibilité de terminer son travail. C’est Jacques Boullaire qui réalisera l’llustration du deuxième volume, l’ouvrage mettant encore près de cinq années avant de paraître. (cf- Alain Ferraton)


Visitez le site de notre librairie : www.sisyphe.com



Création et réalisation
Guy de Malivert

Document made with KompoZer



Valid HTML 4.01 Transitional